Confiance en soi, estime de soi, affirmation de soi, amour de soi, qu’est-ce que c’est ? Quelles différences ?

Confiance en soi, estime de soi, affirmation de soi, amour de soi… Il y’a vraiment de quoi s’y perdre, non ?

  • Où commence l’un, où s’arrête l’autre ?
  • En développement personnel, faut-il en travailler un avant l’autre ?
  • Finalement, de quoi avez-vous besoin parmi c’est quatre éléments pour vous sentir mieux ?
  • Tout ça, ce n’est pas un peu la même chose finalement ?

Vous vous posez ces questions. Vous vous en posez beaucoup d’autres. Pour en savoir plus sur ces quatre piliers de votre bien-être intérieur, je vous invite dans ma cuisine.

Oui, vous avez bien lu : dans ma cuisine.

L’estime de soi, ça se consomme dès le matin mais ça ne se trouve pas dans un placard à petit-déjeuner.

Pour vous sentir mieux dans votre vie, je vous invite à ajouter dans votre café du matin un peu d’affirmation de soi, de confiance en soi, d’estime de soi et de l’amour de soi.

Oui, ça vous le savez déjà. Sauf que ces ingrédients, ils ne se trouvent pas dans votre placard à petit-déjeuner.

Et puis, une fois trouvé, ils ne se mélangent pas dans n’importe quel ordre dans la recette du mieux-être relationnel avec soi-même et les autres.

Vous découvrirez tout ça, un peu plus loin, quand je vous parlerai de la pyramide de l’intelligence relationnelle.

Alors comment faire pour vous les procurer ? Et aussi, dans quel ordre doivent-ils être préparés pour en faire un bon gâteau d’intelligence relationnelle à déguster de bon matin ?

C’est ce qu’on va voir ensemble.

Mais au fait ? Faites-vous actuellement comme je faisais avant ? recherchez-vous votre bien-être au mauvais endroit ?

Recherche intelligence relationnelle au rayon frais.

J’ai cherché, durant un temps, mon mieux-être relationnel dans les supermarchés aux rayons alimentaires, cosmétiques, vêtements…

Alors oui, manger équilibré, prendre soin de sa peau ou se faire un beau maquillage, trouver des habilles qui vous vont… comme un gant. Oui, tout ça aide à se sentir mieux dans sa peau (et donc dans ses rapports aux autres… et à soi-même).

Mais ça reste quand même un peu léger… Il me manquait quelque chose. Alors j’ai cherché ailleurs.

J’ai cherché en librairie. Là, ça a été déjà mieux. Des livres, des kilomètres de rayons de livres traitant de mieux-être, de confiance en soi, d’estime de soi, d’amour de soi, d’affirmation de soi…

J’en ai bouffé des bouquins !! Dévoré même. Je peux même dire que j’en faisais des crises de boulimie. J’ingurgitais plus d’exercices de développement personnel et de connaissances en psychologie que je ne pouvais en retenir ou mettre en application.

Comme ça ne suffisait pas j’ai accumulé les stages, formations, ebooks, et autres méthodes « extraordinaires » de gourous du web.

Je ne regrette rien, bien au contraire. Ça a été très bénéfique.

J’en ai déduit que pour être bien dans ma vie il me fallait trouver 4 ingrédients relationnels essentiels :

  • L’amour de soi
  • L’estime de soi
  • La confiance en soi
  • L’affirmation de soi

Mais le truc vraiment le plus difficile, ce fut de trouver ses 4 ingrédients de base. Et en plus, j’ai appris bien plus tard qu’il fallait plutôt en développer certains avant d’autres pour une efficacité optimale.

Je vais vous dévoiler tout ça…

Non, je ne vais pas vous livrer l’amour de soi sur un plateau d’argent.

Pour me sentir mieux dans ma vie j’ai beaucoup voyagé au fond de moi et creusé au plus profond de mon être. Et ce voyage intérieur est loin d’être terminé.

Je suis sûr que vous faites aussi de votre côté cette démarche d’introspection et je vous félicite pour votre courage. Car, oui, pour aller à la rencontre de soi-même, j’estime que cela demande du courage. Ça demande aussi beaucoup de patience, de constance et de persévérance (petit clin d’œil au passage à Steves Doupeux du blog philosovie.com qui m’a donné cette belle formule des PCP : Patience, Constance, Persévérance).

Tout ça se trouve au fond de vous, et je ne peux pas aller les chercher à votre place. Il n’y a que vous qui avez accès à vos ressources personnelles.

Par contre, je peux quand même vous aider.

Comment ? En vous permettant de définir quel ingrédient précisément il vous manque dans votre petit-déjeuner « force relationnelle ».

Pour commencer, ne faites pas la même erreur que moi.

J’ai longtemps confondu confiance en soi et estime de soi.

Confondez-vous les ingrédients du bien-être relationnel ?

Seriez-vous en difficulté si je vous demandais de différencier l’amour de soi de l’estime de soi ?

Sauriez-vous me donner (sans faire appel à Google) une définition claire et précise de la confiance en soi ?

L’affirmation de soi ? Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler. C’est quoi ça, l’affirmation de soi ?

Et l’amour de soi. Ha ! Ça, ça vous parle. Mais pour vous c’est comme les licornes ou le monstre du Lock Ness, c’est une légende. Ou plus exactement c’est un trésor que d’autres possèdent, mais que vous, vous n’avez pas (en tout cas, c’est ce que vous croyez… pour le moment).

Si vous voulez faire une tarte aux fraises, faut pas confondre les fraises avec des framboises. Et bien pour la recette du bien-être, c’est la même chose.

Faut savoir de quoi l’on cause, mais surtout faut savoir de quoi vous avez besoin.

C’est pourquoi, avant d’aller au fond de vous-même chercher tous ces ingrédients, il vous faut d’abord apprendre à les identifier avec clarté et précision.

  • Amour de soi, qu’est-ce que c’est ?

C’est votre capacité à accepter pleinement et entièrement la personne que vous êtes et cela quels que soient les petits défauts de votre corps, vos croyances et vos actes.

  • Estime de soi, qu’est-ce que c’est ?

C’est votre capacité à avoir une opinion favorable de vous-même en étant conscient de vos qualités et de vos compétences.

  • Confiance en soi, qu’est-ce que c’est ?

C’est la foi que vous avez en votre capacité à réussir dans des situations (nouvelles ou pas) qui chez vous engendrent un stress plus ou moins important.

  • Affirmation de soi, qu’est-ce que c’est ?

C’est votre capacité à dire clairement ce que vous pensez, ressentez ou désirez sans craindre le jugement des autres.

Voilà ! Vous savez clairement de quoi l’on cause.

Et maintenant, on fait quoi ? Eh bien ! vous mettez sur votre jolie tête votre casque de spéléologue de vous-même et on file dans les entrailles de votre moi profond.

N’accusez pas le puits d’être trop profond, c’est votre corde qui est trop courte.

J’adorrrre ce proverbe :

« N’accuse pas le puits d’être trop profond, c’est ta corde qui est trop courte. »

Enfin on y arrive. Où trouver l’amour de soi et les 3 autres ingrédients qu’ils vous manquent pour bien préparer une journée pleine de joie et de sérénité ?

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer avant que vous ne partiez en quête de ces 4 éléments.

Je vais commencer par la bonne nouvelle.

La bonne nouvelle, c’est que ces 4 ingrédients se trouvent déjà en vous. Ils ne sont peut-être qu’à l’état de petites graines qui ne demandent qu’à pousser, mais ils sont déjà là tout au fond de vous.

Trop souvent, vous cherchez les fruits du bonheur relationnel dans le regard des autres. Vous croyez que si les autres, si votre maman, votre amoureux, vos enfants vous aiment, vous admirent, vous font confiance, vous respectent, tout cela fera de vous une personne forte et solide sur le plan émotionnel.

Oui, ce n’est pas complètement faux… Mais ce n’est pas complètement vrai non plus.

Vous pouvez attendre tranquillement sans rien faire que les autres vous apportent admiration, amour, compliment, encouragement… Oui, c’est bien agréable et ça aide vraiment à se sentir mieux et plus stable dans sa vie.

Votre bien-être psychologique global sera alors confortablement alimenté.

Voici la mauvaise nouvelle.

Si vous ne dépendez que des autres pour vous alimenter en fruits et légumes du bien-être relationnel vous resterez toujours à mendier votre valeur dans le regard et les paroles des autres.

C’est bien de recevoir des autres, mais ce n’est pas suffisant.

Il vous faut faire un truc en plus : c’est vous bouger vous-même et aller semer et faire pousser dans votre jardin intérieur tout ce dont vous avez besoin pour vivre mieux en compagnie des autres (et de vous-même).

Oui, l’amour de soi ça se cultive dans votre petit potager intérieur.

Je ne vois pas votre regard devant votre écran là, mais j’y lis quand même une interrogation fondamentale.

Comment on fait ?

Comment je fais pour trouver tous ces éléments ?

Là encore j’ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle à vous annoncer.

La mauvaise nouvelle, c’est que ce n’est pas en un article de blog que je peux vous donner tous les éléments. C’est comme si vous demandiez à un expert de la survie en milieu sauvage, genre Mike Horn, de vous donner tout son savoir et son expérience dans un article de moins de 2000 mots.

Ce n’est pas possible.

La bonne nouvelle, c’est que je rajouterai des articles pour vous donner des trucs, astuces, méthodes pour trouver tous ces ingrédients. Pour ne rien rater, je vous suggère de vous abonner à ma newsletter. Si vous vous abonnez, en plus de recevoir un cadeau gratuit qui vous sera sûrement utile, vous aurez régulièrement des belles astuces non négligeables que je réserve à mes abonnés.

Pour vous abonner, cliquez ici

En route pour la pyramide de l’intelligence relationnelle.

Vous connaissez maintenant les 4 ingrédients qui feront de vous la même personne que vous êtes déjà mais… en mieux.

Je vous ai dit qu’il fallait les placer dans un ordre précis pour en tirer toute la valeur.

Vous vous souvenez ? Oui ? Voilà, on y est. Je vous en dis plus tout de suite.

Vous connaissez la pyramide de Maslow

En résumé, pour satisfaire pleinement un besoin il faut avoir comblé le précédent.

Pour la pyramide de l’intelligence relationnelle c’est la même chose.

La pyramide de l’intelligence relationnelle

Voulez-vous vous affirmer avec plus d’aisance ?

L’affirmation de soi s’appuie sur la confiance en soi, qui elle-même vient chercher ses bases sur l’estime de soi. Et l’estime de soi a pour fondation l’amour de soi.

Le fait de développer une capacité inférieure vous aidera à développer une capacité supérieure.

Vous l’aurez compris. Si vous ne vous aimez pas, le reste sera bancal.

Alors, après ça, dans votre tête, vient forcément la question :

« comment faire pour s’aimer soi-même quand on ne s’aime pas beaucoup ? » 

Pour ça, j’ai une petite méthode pour faire taire votre critique intérieur qui pourrait déjà vous être très utile à télécharger en cliquant ici. 

En ce qui concerne l’amour de soi, j’approfondirai cette notion dans un prochain article.

Mais j’ai quand même envie de vous dire, et c’est assez paradoxal, qu’il n’est pas indispensable d’avoir un niveau super solide et complet pour travailler le niveau supérieur.

De mon expérience, j’ai commencé par travailler ma confiance en moi, puis mon affirmation de soi, et enfin mon estime personnelle avant de découvrir qu’il me manquait un truc pour consolider tout ça : l’amour que je me portais.

Je n’ai pas vraiment suivi l’ordre conseillé.

Alors franchement, j’ai envie de vous dire, ne vous prenez pas la tête. Ne  vous posez pas trop de questions. Travailler sur vous en commençant par ce qui vous fait le plus plaisir, par ce qu’il vous manque le plus (ou le moins), ou ce qui vous semble le plus facile.

Je vais vous faire une petite confidence. Je vais vous dire un petit secret : tout ça, c’est que de la théorie… du savoir… de l’intellectuel. C’est important, mais ce n’est pas l’essentiel. Pour progresser il faut pratiquer des exercices de développement personnel, se confronter à la réalité, sortir de la zone de confort.

Il est là le vrai secret.

Pour savoir nager il est important d’avoir un minimum de théorie. Mais ensuite, il faut plonger dans la piscine.

Là, c’est moi dans la piscine :  

 

Affirmez-vous ! Dites moi ce que vous en pensez.

je vous ai donné la théorie et je vous ai fait part de mon expérience. Pour ce qui est de mettre tout ça en pratique, c’est à vous de faire le boulot. Je vous souhaite bon courage car c’est une belle aventure de se voir progresser (même si des fois on a plutôt l’impression de régresser).

Par quel ingrédient aller vous commencer ?

  • L’amour de vous-même ? 
  • peut-être votre estime personnelle ? 
  • En développant votre confiance en vous ? 
  • Ou l’affirmation de soi ? 

Faites le moi savoir en commentaire et n’oublier pas de partager cet article sur facebook ou autres réseaux sociaux si vous avez aimé… ou détesté.

Pascal
 

Mon but, à travers ce blog, est de vous apporter l’équilibre relationnel. C’est quoi ? C’est l’art de vivre en paix avec soi-même pour vivre en paix avec les autres. Le principe est d’être pleinement authentique, c’est-à-dire être qui vous êtes vraiment, tout en respectant chacun (y compris vous-même). Mon intention est de vous aider à avoir une meilleure connaissance de qui vous êtes vraiment pour qu’enfin, vous puissiez vous sentir stable, solide et en paix à l’intérieur de vous. C’est cette paix intérieure qui vous donnera la liberté d’être vous-même, et c’est à partir de cette liberté d’être vous-même que vous développerez avec les autres des relations harmonieuses.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

shares