Accompagnement en « stop prise de tête » (séance par par webcam).

  Découvrez la nouvelle méthode pour arrêter de toujours vous prendre la tête et enfin vous foutre la paix.

-Est-ce que vous souhaitez mieux vivre le fait de vous poser 1000 questions à la minute ?

-Est-ce que vous aimeriez vous sentir tranquille et apaisé plutôt que de toujours hésiter, vous sentir divisé, voire déchiré intérieurement ?

-Est-ce que ça vous ferait plaisir de ne plus souffrir de rumination mentale après que quelqu’un vous est fait une remarque désagréable ou se soit mal comporté avec vous ?

-Seriez-vous content de bénéficier d’une saine estime personnelle et d’une solide confiance en vous ?

-Est-ce que vous en avez marre de vivre dans la peur et/ou la colère ?

Bien sûr, vous avez répondu oui au moins une de ces questions.

Mais pour l’instant, ce n’est pas du tout ce que vous vivez au quotidien. Vous en être même très loin.

Vous vivez constamment dans votre tête un dialogue permanent avec vous-même.

Mais vous n’êtes pas dingue, bien au contraire.

Vous possédez même une intelligence particulière que peu de personnes peuvent se vanter d’avoir.

Vous êtes hypersensible, et vous avez donc cette capacité rare d’avoir un cerveau qui tourne plus vite que la moyenne.

Aujourd’hui, c’est justement cette capacité particulière que vous avez de penser plus vite que les autres qui vous pose problème.

Vous êtes pourvu d’une intelligence très spéciale que vous utilisez mal.

Et cette forme d’intelligence, que vous avez la chance de posséder, vous la vivez comme une malédiction.

D’ailleurs cette forme d’intelligence particulière ne vous cause pas qu’un problème, elle vous en cause beaucoup. En voici quelques exemples.

-Vous vous posez trop de questions.

Vous êtes constamment en train de vous demander plein de trucs que le commun des humains ne se demande jamais.

-Vous avez plein d’idées qui vous passent tout le temps par la tête.

Ces idées sont parfois loufoques, mais la plupart sont vraiment constructives, mais vous n’osez jamais les concrétiser.

-Votre problème, c’est que vous avez peur de passer à l’action.

Vous aimeriez faire partie de ces gens qui agissent vite, mais pour vous c’est tout simplement impossible.

Vous ne pouvez pas agir sans avoir d’abord étudié toutes les options possibles.

-Lorsque vous vous sentez prêt(e) à agir, vous sentez un vous surgir la peur et le doute.

Vous craignez de vous tromper ou de rater le truc.

Vous avez peur que l’on se moque de vous.

Vous doutez de vos compétences et de vos capacités.

-Vous réfléchissez longtemps, très longtemps, beaucoup trop longtemps, avant d’agir.

Et lorsque vous trouvez le courage de vous lancer, ça vous demande une énergie de folie.

Dès que vous vous lancez dans un projet important à vos yeux, c’est toute une armée de pensées négatives et contraignantes qui vous poussent vers le doute la peur et même l’angoisse.

-Lorsque vous avez agi, vous vous reprochez systématiquement de ne pas avoir agis plut tôt.

Vous vous demandez pourquoi vous avez attendu tant de temps avant de vous lancer, car finalement, ce n’était pas si difficile que ça (et vous avez même pris du plaisir à agir).

Malgré vos succès passés, vous savez que lorsque vous voudrez vous lancer dans un nouveau projet, ce sera tout aussi compliqué et difficile pour vous.

-Souvent, une fois que vous avez agi, vous vous critiquez durement.

Vous vous dites que vous auriez pu faire mieux.

Vous vous dites que vous auriez dû faire autrement.

-Vous avez toujours la certitude que si vous auriez fait mieux si vous vous étiez préparé plus longuement et en même temps vous aimeriez agir plus vite…

Et c’est comment ça tout le temps et pour tout.

-Chaque fois que vous voulez faire quelque chose, vous vous mettez une pression de dingue et vous vous dites que ça doit être parfait.

Tout ce que vous faites doit être parfait au point que personne ne puisse vous reprocher quoique ce soit.

-Vous imaginez forcément le pire scénario possible.

Ce n’est pas que vous êtes pessimiste, c’est juste que vous imaginez souvent le pire.

Et ça, ça peut finir par être angoissant à vivre.

-Vous vous demandez tout le temps si vous faites le bon choix.

Faire un choix pour vous, c’est compliqué.

Même chez choix anodin, comme choisir la couleur d’un vêtement, ou un plat au restaurant, vous demande énormément d’énergie et peut prendre un certain temps pour vous.

-Vous analysez tout ce que vous faites.

Vous pensez toujours que vous auriez pu faire mieux si vous aviez fait autrement.

Votre perfectionnisme inné vous pousse à toujours voir ce que vous auriez pu faire, mais aussi vous reprocher de ne pas avoir mieux fait en toute situation.

-Il vous arrive trop souvent de vous critiquer vous-même.

À vos yeux, ce que vous faites n’est jamais satisfaisant.

-Vous manquer de confiance en vous.

Et ça, ça vous prive de passer rapidement à l’action pour faire évoluer positivement vos projets.

Il arrive même que vos propres pensées vous découragent de persévérer et vous ressentez alors la tristesse et une honte intérieure à abandonner.

-Vous vous sentez incomprise par les autres.

Votre façon différente de penser fait que votre entourage ne peut pas comprendre ce que vous vivez.

Il arrive souvent que les autres vous reprochent d’être trop sensible, trop inquiet, de trop penser.

-Vous avez peur du rejet.

Vous vous sentez parfois comme un extraterrestre arriver comme par erreur sur la mauvaise planète.

Mais par peur du rejet vous cherchez à vous conformer, à faire comme tout le monde alors que vous percez les choses très différemment.

Et le fait que vous garder ainsi vos réflexions pour vous vous amène, des fois, à ressentir un sentiment de solitude alors que vous êtes entouré.

Petit à petit vous glissez en toute conscience dans une spirale infernale dont vous n’arrivez pas à vous défaire.

 Et vous savez d’où tout ça vous vient ? De votre enfance ? Non, pas du tout.

Ça vient de cette capacité que vous avez de penser plus vite que la moyenne.

Et cette faculté vous pose plusieurs problèmes qui vous pourrissent la vie au quotidien.

Vous faites du mieux que vous pouvez pour vivre avec un mental qui tourne trop vite et que vous avez souvent du mal à suivre.

Vous savez pertinemment que si vous n’apprenez pas à mieux gérer votre mental les choses ne vont pas s’améliorer, bien au contraire.

Vous savez que le pire, c’est justement que le pire est à venir.

À force de trop penser, vous craignez de glisser vers la pente dangereuse de la dépression.

À force de tout le temps vous mettre la pression pour que tout soit sous contrôle, vous sentez que vous risquer à plus ou moins long terme la burn out.

Côté sociale, votre hypersensibilité vous a déjà amenée à vire avec les autres, ou en amour, des relations difficiles et compliquées.

Vous attirez à vous des princes charmants qui s’avèrent être des manipulateurs ou des pervers narcissiques.

Vous commencez même peut-être a croire la fausse idée que vous n’êtes pas fait pour vivre en couple.

Il vous arrive souvent de penser que vous allez finir par vivre une grande et difficile solitude que vous n’avez pas choisie.

Pour calmer vos angoisses et vivre plus sereinement, vous avez peut-être déjà recours à certaines addictions (Alcool, médicament, tabac, nourriture excessive, sport à outrance, régime draconien…)

Vous savez au plus profond de vous que ça ne peut s’empirer si vous n’agissez pas rapidement.

Mais le pire reste votre basse confiance en vous et cette faible estime personnelle qui baisseront encore petit à petit si un moment vous ne vous prenez pas en main.

Bien sûr, vous avez essayé toute sorte de solutions pour calmer ce mental qui vous prend la tête.

Vous avez peut-être été voir une psychologue qui vous écoutait avec beaucoup d’attention et de bienveillance.

Ça vous soulageait un peu, mais vous vous posez toujours autant de questions qui reste sans réponses et vos doutes n’ont pas non disparut.

Vous en avez parlé à votre médecin, mais ça n’a pas été mieux.

Il vous a donné des médicaments qui vous ont soulagé, mais qui finalement vous ramollissait le cerveau. Et ce n’est pas ça que vous voulez vivre.

Vous avez peut-être aussi essayé la sophrologie, le yoga, la danse spontanée.

Tout ça, c’est très bien, vous avez appris à mieux ressentir votre corps, mais ça n’a pas calmé votre mental.

Le problème, c’est que vous vous trompez de direction.

Vous êtes hypersensible et c’est là votre nature et vous ne pouvez pas changer votre nature.

Chercher à changer votre nature d’hypersensible, c’est chercher à être quelqu’un d’autre que vous-même.

Et cherchez à être quelqu’un d’autre que vous-même ne peut qu’accentuer vos prises de tête.

Vous pouvez faire semblant d’être quelqu’un d’autre aux yeux des autres, mais vous ne pouvez pas vous mentir à vous-même.

Vous êtes de nature hypersensible et il va falloir apprendre à vivre avec.

La bonne nouvelle, c’est que ça s’apprend.

Oui, il est possible de vivre sereinement avec des pensées qui fusent dans tous les sens et qui impactent négativement sur vos émotions.

Mais peut-être que vous vous demandez si vous êtes vraiment sensible ou hypersensible.

Voici quelques caractéristiques propres aux personnes très sensibles ou hypersensibles (il est probable que vous vous y reconnaissiez) :

-Avez-vous l’impression d’avoir cerveau qui tourne très très vite et qui peut amener votre réflexion très loin ?

-Percevez-vous que vous êtes en mesure de vous autoanalyser en profondeur ?

 –Est-ce que souvent il vous arrive de vous dire que quelque chose ne tourne pas rond en vous, que vous n’êtes pas normale ? 

-Vivez-vous d’intenses conflits intérieurs ?

-Arrive-t-il que l’on vous dise souvent que vous êtes « trop » ( trop sensible, trop émotif, trop à fleur de peau, que vous exagérez) ?

Vous arrive-t-il de vous sentir très souvent en décalage socialement ?

 Et ce sont là que quelques exemples de ce que vous vivez au quotidien.

 Je sais ce que vous vivez puisque je le vis aussi au quotidien.

 La différence, c’est que j’ai appris à le vivre avec tranquillité et sérénité.

 Mais comment est-ce que j’ai fait (et comment pouvez-vous le faire vous aussi).

Après un long chemin personnel et une recherche de solutions pour apaiser un mental qui tourne trop vite, j’ai rencontré le dialogue intérieur par le focusing de la relation intérieure.

Ce processus m’a permis de mieux me comprendre.

J’ai appris à écouter avec bienveillance chacune de mes pensées et toutes les sous-personnalités de mon être profond.

Je sais maintenant comme prendre intérieurement une posture de médiateur intérieur pour apaiser les conflits qui se vivent en moi.

Grâce à ce processus, je peux désormais me construire une forte confiance en moi et une meilleure estime personnelle.

Pour moi, et pour de nombreuses autres personnes, cette approche du dialogue intérieur par le focusing de la relation intérieur a été salutaire.

En tout cas, avant d’expérimenter cette approche j’étais comme vous : septique.

Et le scepticisme est de nos jours une vraie qualité.

Mais j’ai fait le choix d’essayer.

Je ne suis dit que ça valait le coup de goûter à une première séance et j’ai été conquis.

Cette méthode d’accompagnement individuelle par un praticien formé vous permet de prendre du recule sur vos pensées pour y voir plus claire.

Ça m’a tellement apporté que j’ai décidé de devenir à mon tour accompagnant selon cette approche.

En prenant du recule sur vos pensées, vous êtes alors en mesure de ne plus être submergée par les émotions qui les accompagnent.

En prenant le temps d’écouter ce qui se passe en vous, tout en étant accompagné par un praticien, vous êtes en mesure d’aller écouter ce que votre inconscient a à vous dire.

Lorsque j’ai découvert cette méthode, j’ai eu l’impression de découvrir en moi un enfant qui avait peur d’aller se coucher.

Sauf que durant des années je n’ai pas eu conscience de ce cette part enfant en moi qui n’était pas apaisée.

Alors, tant que je n’en avais pas conscience, cet enfant intérieur s’agitait là, quelque part dans mon mental.

Grâce au focusing j’ai pu écouter cette part enfant qui ne demandait qu’une chose : être rassuré.

Après quelques séances, j’i pu constater que cette part « enfant intérieur » en moi, une fois écoutée et comprise, s’est calmée et je me suis senti beaucoup plus tranquille et serein.

Voici ce que le dialogue intérieur par le focusing , que j’aime aussi appeler méditation accompagnée, va vous apporter :

-Vous pourrez mieux percevoir vos pensées pour voir plus clair en vous.

-Vous serez en mesure de prendre de la distance par rapport aux émotions négatives que vous ressentez trop souvent.

-Vous saurez comment ne plus souffrir des pensées négatives qui surgissent en vous.

-Vous resterez calme et détendu face aux remarques désagréables des autres à votre égard.

-Vous impressionnerez les autres par la maîtrise que vous aurez de vous-même.

Tour ça vous semble peut-être trop beau ou exagéré.

 Il est possible que vous vous demandez si cette approche de développement personnelle pourrait être bénéfique pour vous.

Vous êtes plutôt d’un tempérament méfiant et sceptique.

Normal, ça fait partie de votre personnalité d’hypersensible.

Mais le mieux, pour en être sûr c’est d’expérimenter une première séance.

Vous saurez dès la première séance si c’est une approche qui vous convient ou pas.

Si ça ne vous convient pas, effectivement vous aurez perdu un peu d’argent (la séance découverte est   a moitié prix), mais vous aurez la satisfaction d’avoir tenté quelque chose de nouveau.

Si ça vous convient, vous continuer sur quelques séances pour bénéficier de tous les bienfaits de ce processus sur votre mental.

Mais…

Afin d’apporter un accompagnement d’une grande qualité j’ai fait le choix de proposer mes servies à un nombre restreint de personnes.

À ce jour, il ne me reste plus que 5 places de disponibles.

Pour connaître la durée d’une séance, le coût et éventuellement prendre rendez-vous,  cliquez ici.

 

 

Comment se passe une séance en dialogue intérieur par le focusing de la relation de soi à soi.

C’est simple. Ça ressemble à une séance de méditation, sans pour autant l’être.

La différence, c’est que vous n’êtes plus seul à écouter ce qui se passe en vous. Vous allez être accompagné par un praticien expérimenté.

En tant que praticien, je ne suis pas là pour vous imposer quoique ce soi, bien au contraire.

Je serais à vos côtés tout au long de vos séances pour vous accompagner à la rencontre de vous-même.

C’est en vous rencontrant vous-même que vous pourrez apprendre à mieux vous connaître pour bien vous entendre avec vous-même et cesser de vous prendre la tête.

Après une écoute de votre corps qui dure quelques minutes, vous avez simplement à décrire ce qui se passe en vous sur le plan mental, émotionnel ou corporel.

En tant que compagnon de séance, je serais là pour vous suggérer des demandes que vous pourrez vous faire à vous même pour créer en vous un véritable dialogue avec tout ce qui se passe en vous.

Dans un premier temps c’est le fait d’être accompagné qui vous permettra de prendre le recul nécessaire pour y voir plus clair en vous.

Au bout de quelques séances, vous serez même en mesure d’écouter seule ce qui se passe en vous sans pour autant devoir faire une séance avec moi.

Mon but est que vous deveniez petit à petit capable d’apprivoiser en toute autonomie vos peurs, vos doutes, vos colères et toutes vos autres émotions et pensées négatives.

Le focusing de la relation intérieur, que j’aime aussi appeler méditation accompagnée à la rencontre des parts de soi vous permet une chose essentielle.

Entrer en contact avec chaque partie de vous qui souhaite s’exprimer et être entendue.

Et c’est cette écoute de vous-même, sans jugement de qui que ce soit, qui permet de soulager ce qui s’avère aujourd’hui bloqué en vous.

Il n’y a rien à forcer, il n’ a pas de résistance à faire plier, il n’y a pas non plus de douleur à revivre pour être soulagé.

Il y a juste à prendre un rendez-vous avec un praticien en méditation accompagnée en focusing pour aller écouter en toute sécurité ce qui se dit en vous.

Votre inconscient à des choses à vous dire. Allez-vous prendre le temps de l’écouter ?

Aujourd’hui, c’est vous de faire le choix de vivre une première séance pour voir si ça vous convient et si ça vous permet de vous rapprocher de cette paix en vous que vous recherchez depuis si longtemps.

À ce jour, il ne me reste plus que 5 places de disponibles.

Pour connaître la durée d’une séance, le coût et éventuellement prendre rendez-vous, cliquez ici.

 

 

Pour prendre votre premier rendez-vous, il vous suffit de cliquer sur le bouton ci-dessus.

Une fois que vous aurez cliqué sur ce bouton, vous serez redirigé vers un calendrier pour prendre votre premier rendez-vous.

Vous choisissez la date et l’heure qui vous convient et vous indiquez ensuite simplement votre email.

La veille de la date convenue, vous recevrez un message de ma part vous rappelant l’heure du rendez-vous. Vous recevrez aussi un lien que vous aurez simplement qu’à cliquer quelque minutes avant l’heure du rendez-vous pour pouvoir vous connecter à cotre webcam pour que l’on rentre en contact.

La séance peut alors démarrer. Elle se fera par un dialogue basé sur le respect et le non-jugement de tout ce que vous vivrez et de tout ce que vous aurez envie de dire.

Bien sûr, tout ce qui est dit sera et restera strictement confidentiel.

Si vous n’avez plus de question, vous pouvez prendre directement rendez-vous en cliquant sur le bouton ci-dessous (attention mon temps est limité et les places disponibles le sont donc également).

À ce jour, il ne me reste plus que 5 places de disponibles.

Pour connaître la durée d’une séance, le coût et éventuellement prendre rendez-vous, cliquez ici.

 

 

FAQ : avant de vous lancer, vous avez peut-être encore besoin de réponses à quelques questions.

Quelle est la durée d’une séance ?

La durée d’une séance est d’une heure.

Quel est le coût de la première séance ?

Le coût de la première séance (aussi appelé séance découverte est de 29 €. Par la suite les séances seront facturées à 59 €/heure.

Quel est le coût d’une séance ?

Le coût d’une séance est de 59€ (hormis la première séance, aussi appelée séance découverte, qui est à 29€).

Comment ça se passe si vous voulez juste en savoir plus sur ma façon de travailler sans pour autant utiliser tout de suite le bénéfice de votre séance de découverte ?

Il est tout à fait envisageable de se rencontrer durant 10 à 15 minutes pour que je vous présente ma façon de travailler et que je vous expose en quoi je peux vous être utile. Cet échange ne sera pas facturé et vous garderez pour une autre fois ta première séance découverte. Ces 10 à 15 minutes d’échange vous permettent aussi de savoir si vous vous sentez bien, en confiance, si le courant passe, avec moi sans pour autant vous engager.

Comment se fait le payement des séances ?

Le payement des séances se fait via Paypal suite à l’envoi par mail d’une facture après chaque séance (je ne fais pas payer la séance avant qu’elle se soit effectuée). Il est aussi possible de payer par chèque (envoi postal) ou éventuellement par virement bancaire.

Par quel moyen auditif, visuel ou écrit entrons-nous en contact ?

Les séances se font actuellement via le logiciel « zoom » qui est 100% gratuit. C’est un logiciel qui permet d’avoir une connexion orale et visuelle par webcam à partir d’un téléphone, d’une tablette, ou d’un ordinateur connecté à internet.

Est-ce que je suis joignable en dehors des séances ?

Vous pouvez me contacter en dehors des séances par SMS, téléphone, ou email. Mais c’est principalement pour établir ou changer une prise de rendez-vous et non pour traiter d’un problème en lien avec l’accompagnement en cours (les rencontres par webcam sont là pour ça).

Est-ce que je suis psychothérapeute ?

Non, je ne suis pas psychothérapeute. Je suis formateur et accompagnant en Équilibre relationnel. C’est-à-dire que je ne traite pas du domaine de la pathologie. Mon travail est basé sur le développement personnel pour vivre avec soi-même et les autres de meilleures relations et mieux gérer les émotions (peur, colère, culpabilité…) dans tes relations en général. Cela amène à travailler sur l’amour de soi, l’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi. Cependant, ce travail de développement personnel peut effectivement amener à des effets thérapeutiques bénéfiques pour le/la client/cliente.

Combien de séances sont-elles nécessaires ?

Il n’y a pas un nombre de séances de référence. Chaque personne est différente, avance à un rythme différent, et vit un problème qui lui est spécifique. Ce travail peut être plutôt court (5 et 10 séances) ou se prolonger sur 2 à 3 ans (pour un travail vraiment en profondeur). Mais c’est vous qui choissez.

Quel est le rythme des séances ?

Je préconise une séance toutes les 2 semaines pour laisser le travail de chaque séance « infuser ». Mais il est aussi possible d’effectuer une séance par semaine ou seulement une séance par mois.

Une séance annulée est-elle facturée ?

Non, je ne facture pas les séances annulées. Maintenant, si cela se produit fréquemment, il est possible de prendre le temps d’en échanger, car je demande de la part mon/ma client/cliente une certaine forme d’engagement.

À ce jour, il ne me reste plus que 5 places de disponibles.

Pour connaître la durée d’une séance, le coût et éventuellement prendre rendez-vous, cliquez ici.