Coaching relationnel (par webcam).

Pascal Le Cossec

!!! Fermeture pour 3 mois (minimum, peut-être plus) des inscriptions pour bénéficier d’un coaching relationnel dans :

Fermeture le 07 juin 2020 à 22h00

Aimerais-tu apprendre à faire face en toute sérénité aux remarques négatives et aux reproches des autres à ton égard ?

 

Tu en as vraiment marre de vivre des émotions négatives à cause des autres. Tu ne supportes plus leurs remarques, leurs reproches, mais aussi leurs manques de respect.

Ce n’est pas forcément des gros trucs… Ho non, c’est même plutôt des petites phrases assassines, un regard désapprobateur, une allusion à peine voilée…

Tout ça te touche profondément et en plus c’est émotionnellement douloureux pour toi.

Ce n’est pas de ta faute, tu es né(e) comme ça.

Tu es du genre plutôt sensible ou hypersensible.

Tu as bien cherché à te blinder ou à faire comme si de rien n’était. Tu as peut-être essayé de construire autour de toi une bulle mentale de protection. Mais bof, ça n’a pas vraiment été efficace.

Alors tu t’es peut-être dit qu’en te raisonnant ça irait mieux, que les émotions seraient moins intenses en toi. Mais ça non plus ça n’a pas fonctionné pour vivre plus sereinement tes rapports aux autres.

Rien de ce que tu as cherché à mettre en place n’a vraiment été efficace pour vivre des émotions plus apaisées dans tes rapports aux autres.

Peur, culpabilité, agacement, sensation d’être submergé, colère… tout ça fait partie de ton quotidien.

Mais le pire, c’est que personne autour de toi ne semble te comprendre. C’est comme si ton mode d’emploi personnel était différent des autres.

Tu ne te sens pas comme tout le monde. Tu es différent(e).

Dès que quelqu’un élève un peu la voix, dès que l’autre semble vouloir prendre le dessus sur toi, te commander, ou encore que l’on te reproche un truc, tu sens que quelque chose en toi se crispe.

C’est carrément désagréable à vivre pour toi.

Il y a d’autres trucs aussi que tu ne supportes pas. Des trucs comme l’injustice envers toi ou envers les personnes plus faibles ou fragiles.

Le conflit, les rapports de forces, ce n’est vraiment pas ta façon de fonctionner. Ça t’énerve, parfois ça te fait peur, et en tout cas, ça te fatigue.

Parfois, lorsque quelqu’un t’a fait une réflexion qui t’a vraiment touché(e), tu te retrouves à ruminer durant des heures, voir des jours. Tu refais l’histoire dans ta tête. Tu réfléchis à ce que tu aurais pu dire de cinglant pour moucher l’autre.

Tu sais bien que ça ne sert à rien, car la situation est passée, mais c’est plus fort que toi. Tu ne peux pas t’en empêcher.

Alors tu ronchonnes dans ta tête. Il t’arrive aussi d’en parler autour de toi, de te plaindre, de râler sur cette situation avec les personnes qui te sont proches.

Et sans vraiment que tu t’en rendes compte, ça te mine à l’intérieur, ça te stresse.

D’ailleurs, il n’y a pas que ça qui te stress.

Avant une discussion délicate ou un entretien important, il t’arrive d’anticiper tous les scénarios possibles dans ta tête. Tu imagines toutes les tournures que cela pourrait prendre (surtout les tournures les plus négatives, conflictuelles et catastrophiques).

Tu vis le dialogue et la situation avant même qu’elle n’est eu réellement lieu.

Et ça aussi, l’air de rien, ça te bouffe énormément d’énergie.

En tout cas, une chose est sûre : c’est que tout ça te pourrit la vie et t’empoisonne l’existence.

Tu aimerais que ça cesse, mais c’est plus fort que toi. Il semble que tu ne puisses rien y faire. Tu te sens vraiment démuni.

Peut-être que tu as déjà entrepris un travail avec un thérapeute, un psychologue ou un psychiatre. Mais bon… ça n’a pas donné grand-chose de plus.

Ils te font parler de ton problème relationnel, de tes émotions exacerbées ou encore de toutes ces questions et pensées parfois étranges qui fusent dans ta tête. Mais pour ça, tu n’as besoin de personne. Tu sais très bien le faire tout seul.

Pour toi, parler de ton enfance, de ton rapport avec tes parents ou de tes frères et sœurs, ça ne va pas te faire mieux vivre tes relations aux autres. Ça ne va pas t’aider à calmer ces émotions trop vives que tu ressens tout le temps en toi.

Parfois tu te sens comme un(e) extraterrestre sur cette terre.

Tu as souvent l’impression que personne ne te comprend vraiment dans ton entourage. Et du coup tu te sens souvent seul(e). Il t’arrive même de te sentir seul alors que tu es entouré d’autres personnes.

Mais tous ces gens ne semblent pas penser comme toi.

Parfois, des choses qui leur semblent évidentes te sont incompréhensibles et au contraire, des choses qui à toi, te semblent évidentes les dépassent complètement.

Toi, ce que tu aimerais, c’est quelqu’un comme toi, quelqu’un qui puisse vraiment te comprendre.

Tu aimerais pouvoir faire le point sur ta vie avec quelqu’un avec qui tu puisses parler vraiment en profondeur de ce que tu ressens et en qui tu puisses avoir une totale confiance.

Tu aimerais enfin pouvoir en discuter avec quelqu’un comme toi, quelqu’un de différent, quelqu’un qui pense comme toi et qui te comprenne vraiment avec son cœur et avec ses tripes.

Je te propose d’être cette personne.

J’ai souvent été traité d’étrange, de bizarre, de différent par les autres. Et j’ai longtemps souffert de ne pas me sentir comme tout le monde.

Mais aujourd’hui, après un long chemin d’apprentissage, je sais que oui, je suis différent, mais je le vis bien. Je le vis même très bien.

En lisant ces lignes, tu te poses certainement la question de savoir si je suis la bonne personne pour t’aider à y voir plus clair dans tes émotions exacerbées et ton cerveau qui tourne plus vite que ceux des autres.

Eh bien, pour le savoir…

Je te propose de répondre simplement à quelques questions.

Si tu réponds « oui » à l’une ou plusieurs de ses questions, c’est qu’il est peut-être temps pour toi de te prendre vraiment en main pour enfin cesser de souffrir et de te prendre la tête à cause des autres.

-Est-ce que tu te sens souvent agacé(e) par le comportement des autres ?

-Est-ce que tu as peur que les autres te rejettent ou que l’on te quitte si tu n’es pas assez gentil(le) ? 

-Est-ce que le moindre reproche ou la moindre remarque te plonge dans une profonde tristesse et/ou réveille en vous une terrible colère ?

-Est-ce que tu te dévalorises trop souvent et tu es très exigeant envers toi-même ?

-Est-ce que tu en as marre des multiples petites agressions, contrariétés, blessures que ton entourage familial ou professionnel te fait subir ? 

-Est-ce que l’inhibition de tes émotions, ou au contraire, ton impulsivité te rend la vie difficile ? 

Alors ? as-tu répondu « oui » à l’une de ses questions ? Si oui, je pense vraiment que je pourrais t’aider.

Mais peut-être que tu te demandes si ce que je te propose est vraiment pour toi. Et c’est normal que tu te poses la question.

Mais au fait ?

Je suis qui pour te raconter tout ça ?

Déjà, sache que je te comprends si tu te reconnais dans tout ce qui a été écrit sur cette page.

Je te comprends, car j’ai moi-même vécu toutes ces difficultés (et honnêtement, il m’arrive encore de les vivre occasionnellement, mais de moins en moins souvent et avec beaucoup moins d’intensité).

Je ne vais pas te faire un laïus sur ma vie. Mais je peux facilement résumer 20 ans de ma vie en quelques phrases.

Je m’appelle Pascal Le Cossec, j’ai 47 ans et aujourd’hui j’aide les personnes sensibles ou hypersensibles à vivre des relations plus apaisées avec les autres tout en osant s’affirmer sereinement.

Avant, la colère, la peur du rejet, la culpabilité, l’incompréhension des autres envers moi, l’hyperréactivité émotionnelle était mon quotidien.

Je vivais avec les autres des relations tendues, difficiles, parfois conflictuelles. Parfois j’étais soumis jusqu’à avoir honte de moi et d’autres fois je me montrais rebelle envers toute forme d’autorité. Ma vie était faite de hauts et de bas émotionnels et c’était l’enfer.

Je sais ce que c’est de se sentir incompris des autres, de se sentir différent.

J’étais un enfant hypersensible. Aujourd’hui, devenu adulte, je vis toujours avec cette hypersensibilité… et je le vis bien. J’ai appris à l’accepter… et donc à accepter d’avoir un cerveau qui tourne trop vite et des émotions parfois très intenses.

Aujourd’hui, je vais mieux. Ouf. Quel soulagement !

Oui, j’ai dépassé mes difficultés émotivo-relationnelles et je peux t’aider à faire de même.

Je ne suis pas en train de te dire que je suis devenu un maître zen que rien ne touche ou que rien n’atteint, ce serait te mentir. D’ailleurs, mon but n’est pas d’arriver à un état où je ne ressens plus rien. Pour moi, le seul état où on ne ressent plus rien c’est quand on est mort. Et toi et moi on est vivant et bien vivant.

Alors ouais, c’est normal de ressentir des émotions. Mais quand la compagnie des autres devient vraiment trop lourde à vivre, et bien là ça devient vraiment plus complexe.

C’est comme si tu ne supportais pas la compagnie des autres trop longtemps. Tu as besoin de solitude. Mais si cette solitude dure trop longtemps, ça ne te convient pas non plus.

Et tu galères à trouver l’équilibre entre les deux.

Tu rêves d’un monde différent.

Mais le truc c’est que tu n’arriveras pas à changer le monde qui t’entoure. Par contre tu peux apprendre à t’y adapter pour avoir la souplesse d’un chat permis les chiens.

Comme un chat tu peux apprendre à développer une saine indépendance relationnelle pour ne plus dépendre du regard des autres.

Oui, cela s’apprend.

Voilà quelque truc que tu apprendras si tu t’engages sur le chemin de l’équilibre relationnel :

-Tu apprendras à repérer les manipulateurs pour les fuir avant même qu’il n’est pu te mettre le grappin dessus. Et si tu ne peux pas fuir, tu apprendras à faire en sorte que leurs techniques de manipulation ne marchent plus sur toi.

-Tu sauras accueillir les remarques, reproches, attaques verbales des autres en toute sérénité.

-Tu seras capable de gérer et canaliser tes émotions sans que cela t’épuise.

-Tu pourras enfin mettre ton cerveau en mode « stop » quand tu commenceras à ruminer une contrariété ou que tes pensées chercheront à t’ entraîner dans des scénarios catastrophes angoissants (et tu sauras aussi pourquoi ce processus s’enclenche en toi).

-Tu auras une meilleure estime de toi-même et une plus grande confiance en toi.

-Tu sauras comment être à l’écoute de ton enfant intérieur pour être capable de le rassurer, de le réconforter, de le soutenir et de l’encourager.

Tu jouiras de te sentir libre de dire et d’agir selon tes envies sans souffrir de culpabilité ni te sentir blessé par les regards et les jugements des autres.

-Tu vivras des relations simples et agréables avec ton entourage.

-Tu connaîtras les clés pour prévenir et gérer les conflits.

Est-ce tout ça que tu aimerais vivre ?

Là, maintenant, tu as deux choix possibles.

Continuer à lire des articles sur le sujet, lire des livres, aller voir des conférences, regarder des vidéos sur Youtube, et dépenser ton argent dans des formations. C’est ce que j’ai fait durant des années (et durant une partie de ses années internet n’existait même pas).

Je ne vais pas te dire que c’est inutile. C’est déjà très louable de ta part. j’ai même envie de te dire bravo. Bravo parce que la plupart des gens ne feront pas le quart de tout ce que tu as fait et que tu es prêt(e) à continuer à faire. Ça demande du temps, de la persévérance et beaucoup d’énergie. Je sais ce que c’est. Je suis moi-même passé par là.

La grosse difficulté si tu entreprends ce chemin, c’est que tu l’arpentes seul.

C’est comme arriver au sommet d’une montagne avec, certes de l’équipement, mais ni boussole ni guide pour t’indiquer le chemin. Ça ne veut pas dire que tu n’y arriveras pas. Mais une chose est sûre, c’est que ça te prendra beaucoup, vraiment, beaucoup, de temps.

La deuxième option, et c’est celle que je te propose, c’est de t’accompagner sur la voie de ton mieux-être émotionnel et relationnel. Ce chemin je le connais pour l’avoir parcouru avant toi.

Je ne te propose pas une route toute tracée, car je sais que chacun est différent. Et toi, tu te sens peut-être encore plus différent(e) que tous ceux que tu as déjà rencontrés et qui se sentent eux-mêmes différents.

C’est pourquoi je ne te propose pas un cours en trois, six ou douze modules à suivre. Ce que je te propose c’est de définir toi-même ton chemin et ton rythme. Sauf que cette fois tu ne seras plus tout seul, je serais à tes côtés.

Je serais là…

Je serais là pour t’ écouter quand tu en sentiras le besoin.

Je serais là pour t’encourager quand ça deviendra dur pour toi.

Je serais là pour réfléchir à deux face à une situation complexe.

Je serais là pour te faire bénéficier de mon expérience quand tu t’interrogeras sur quoi faire face à tes doutes, à tes interrogations.

Je serais là pour t’enseigner des techniques relationnelles et de gestion émotionnelle qui ont fait leurs preuves.

Je ne te connais pas, mais d’une certaine manière, je te connais… Tu hésites. Tu te poses des questions. Tu te demandes si cet accompagnement est vraiment pour toi, si ça va vraiment t’aider.

C’est complètement légitime de s’interroger ainsi. Avant de me faire moi-même accompagner par des coachs, praticiens en relation d’aide et thérapeutes, je me suis aussi posé ces questions.

C’est pourquoi je te propose deux garanties en béton armé.

Oui, je t’offre deux garanties en béton pour être sûr que tu ne te plantes pas et que tu ne dépenses pas de l’argent pour rien.

La première, c’est que ta première heure de coaching est 100% gratuite. Oui, tu as bien lu. Cette première séance est offerte. Tu n’as rien à débourser ni maintenant ni plus tard. Et ce n’est pas une séance au rabais pour faire ma pub. Je n’ai aucun intérêt à faire ça. C’est une vraie séance de travail.

Tu es prêt(e) pour la seconde garantie ?

C’est que la deuxième séance est à l’essai. Tu as 30 jours pour la payer si, et seulement si tu es satisfait. Si ça ne te convient pas, tu n’as même pas à demander un remboursement. Tu ne paies pas la séance et puis c’est tout. Et tu n’as même pas à me le dire en fin de séance. Tu as 30 jours pour voir si ça te convient. Et après ça, c’est toi qui vois si tu veux continuer sur quelques séances.

C’est un peu comme quand tu vas à la piscine sauf que là… tu n’as pas besoin de payer pour aller voir si la température de l’eau te convient.

Tu fais ta première séance gratuite. C’est une façon de tremper seulement ton gros orteil dans la piscine pour voir si la température de l’eau est à ton goût.

D’une certaine façon, tu vois si le courant passe entre toi et moi. Tu vois si tu te sens à l’aise.

Ensuite, si c’est le cas, mais que tu n’es pas vraiment encore sûr, tu bénéficies de la seconde garantie en béton armé. Celle de ne payer la seconde séance que si tu es satisfait(e).

Après avoir testé la température de la piscine en y mettant simplement le gros orteil, tu peux t’y baigner complètement. Et si la température ne te convient pas, tu t’en vas sans rien payer.

C’est simple, direct et sans chichi.

Pas besoin de te justifier. Tu viens, tu testes, tu vois si c’est pour toi. Et si ça ne te convient pas, c’est 100% gratuit. Zéro risque de perdre de l’argent.

Et si ça te convient, on entreprend ensemble un accompagnement sur la durée et au rythme qui te convient pour que tu puisses vivre plus sereinement au quotidien tout en restant pleinement toi-même.

 

Cette offre n’est plus disponible pour le moment. Pour être informé de sa réouverture, tu es invité à t’inscrire à la newsletter en cliquant ici 

 FAQ : avant de te lancer, tu as peut-être encore besoin de réponses à quelques questions.

Quelle est la durée de la première séance gratuite ?

La durée de cette séance est d’une heure.

Quel est le coût des séances après la séance gratuite ?

Le coût de la séance de coaching en équilibre relationnel est actuellement de 55€00 pour une heure.

Cette première séance est-elle une séance personnalisée ?

Cette première séance est vraiment une séance de travail où tu arriveras avec ta problématique personnelle et où certains outils et méthodes peuvent déjà t’être proposés pour faire une vraie différence dans ta vie.

Comment ça se passe si tu veux juste en savoir plus sur ma façon de travailler sans pour autant utiliser tout de suite le bénéfice de ta séance gratuite ?

Il est tout à fait envisageable de se rencontrer durant 10 à 15 minutes pour que je te présente ma façon de travailler et que je t’expose en quoi je peux t’être utile. Cet échange ne sera pas facturé et tu gardes pour une autre fois ta première séance gratuite offerte. Ces 10 à 15 minutes d’échange te permettent aussi de savoir si tu te sens bien, en confiance, si le courant passe, avec moi sans pour autant t’engager.

Comment se fait le payement des séances ?

Le payement des séances se fait via Paypal suite à l’envoi par mail d’une facture après chaque séance (je ne fais pas payer la séance avant qu’elle se soit effectuée). Il est aussi possible de payer par chèque (envoi postal) ou éventuellement par virement bancaire.

Par quel moyen auditif, visuel ou écrit entrez-vous en contact ?

Les séances se font actuellement via le logiciel « zoom » qui est 100% gratuit. C’est un logiciel qui permet d’avoir une connexion orale et visuelle par webcam à partir d’un téléphone, d’une tablette, ou d’un ordinateur connecté à internet.

Est-ce que je suis joignable en dehors des séances ?

Tu peux me contacter en dehors des séances par SMS, téléphone, ou email. Mais c’est principalement pour établir ou changer une prise de rendez-vous et non pour traiter d’un problème en lien avec l’accompagnement en cours (les rencontres par webcam sont là pour ça).

Est-ce que je suis psychothérapeute ?

Non, je ne suis pas psychothérapeute. Je suis formateur et accompagnant en Équilibre Relationnel. C’est-à-dire que je ne traite pas du domaine de la pathologie. Mon travail est basé sur le développement personnel pour vivre avec soi-même et les autres de meilleures relations et mieux gérer les émotions (peur, colère, culpabilité…) dans tes relations en général. Cela amène à travailler sur l’amour de soi, l’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi. Cependant, ce travail de développement personnel peut effectivement amener à des effets thérapeutiques bénéfiques pour le/la client/cliente.

Combien de séances sont-elles nécessaires pour régler un problème ?

Il n’y a pas un nombre de séances de référence. Chaque personne est différente, avance à un rythme différent, et vit un problème qui lui est spécifique. Ce travail peut être plutôt court (en 5 et 10 séances) ou se prolonger sur 2 à 3 ans (pour un travail vraiment en profondeur). Mais c’est toi qui choisit.

Quel est le rythme des séances ?

Je préconise une séance toutes les 2 semaines pour laisser le travail de chaque séance « infuser ». Mais il est aussi possible d’effectuer une séance par semaine ou seulement une séance par mois.

Une séance annulée est-elle facturée ?

Non, je ne facture pas les séances annulées. Maintenant, si cela se produit fréquemment, il est possible de prendre le temps d’en échanger, car je demande de la part mon/ma client/cliente une certaine forme d’engagement.

Comment se fait le payement des séances ?

Le payement des séances se fait via Paypal suite à l’envoi par mail d’une facture après chaque séance (je ne fais pas payer la séance avant qu’elle se soit effectuée).

Cette offre n’est plus disponible pour le moment. Pour être informé de sa réouverture, tu es invité à t’inscrire à la newsletter en cliquant ici 

 

S’il tu as une question à me poser, n’hésite pas à m’écrire un mail en cliquant ici.

!!! Fermeture pour 3 mois (minimum, peut-être plus) des inscriptions pour bénéficier d’un coaching relationnel dans :  

Fermeture le 07 juin 2020 à 22h00